Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 22:49

Côté enfant (mais pas que) :

Hôtel Transylvanie (clic pour voir la bande annonce)

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/37/26/20366408.jpg

Un film d'animation où on ne s'ennuie pas ! On l'a tout d'abord regardé tous les 2 avant de valider la vision de ce film à notre belette-chouette LEGEREMENT sensible !

Les rôles sont inversés, les humains sont à fuir à tout prix et les monstres viennent passer leurs vacances dans un hôtel garanti 100% sûr...

Normalement, à partir de 6 ans

*****

Ernest et Célestine

http://fr.web.img5.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/28/33/20118226.jpg

Les dessins sont tout simplement magnifiques !

C'est l'histoire de Célestine, souris vivant dans le royaume d'en bas et d'Ernest, ours du monde d'en haut. Ils ne se sentent pas à leur place et se rencontrent au hasard d'une poubelle...

A partir de 3 ans, vous comprenez bien qu'on a décroché au bout d'un moment !

*****

Les mondes de Ralph

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/32/01/20271941.jpg

Ralph joue le rôle du méchant jour après jour dans son jeu d'arcade. Mais il en a marre ! Ce qu'il veut lui, c'est être un héros...

A partir de 3 ans, je pense que ce film d'animation fera remonter beaucoup de souvenirs aux joueurs des années 80-90 ! Il y a une double lecture à faire, comme dans beaucoup de films pour enfants maintenant. On passe un bon moment !

*****

 

Côté adulte :

Royal Affair

http://fr.web.img6.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/93/69/99/20271825.jpg

J'adore apprendre "l'Histoire" en voyant un film. C'est un fait.

(tout comme j'adore améliorer mon anglais par la musique)

Peut-être que vous le saviez, vous, que Christian VII de Danemark avait épousé Caroline Mathilde de Hanovre ! Et que cette dernière avait pour amant Johann Friedrich Struensee ! Moi, non !

Bref, ça se passe au Danemark, pendant le 18è siècle et je ne me suis pas ennuyée !

Mais je l'ai regardé seule ce film !

Si j'étais meilleure couturière (et si j'osais), je porterai ces fabuleuses-fastueuses robes de cette jolie reine !

*****

Le Magasin des Suicides

http://fr.web.img5.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/74/16/62/20104611.jpg

Ce magasin n'a pas une clientèle fidèle, parce que ses propriétaires trouvent le moyen adéquate pour que les clients réussissent leur suicide. Mais que faire lorsque leur dernier-né ne peut s'empêcher d'être heureux et de vouloir contaminer tout le monde ?

Pour tout vous dire, je n'étais pas du tout mais pas du tout emballée à l'idée de passer notre soirée devant ce film.

L'homme a insisté et il a bien fait ! Bon je ne dis pas que c'est le film du siècle mais j'ai quand même aimé.

De l'humour noir, des chansons (oui, jouons le paradoxe jusqu'au bout) réussies, un dessin qui ne m'a pas trop perturbé. Le scénario n'est pas tout a fait abouti pour ma part, à vous de vous faire votre propre opinion !

*****

Et pour des séries, il faut A TOUT PRIX vous mettre à jour sur

The Walking Dead

Game of Thrones

si ce n'est pas déjà fait !!

*****

Côté lecture :

IMG_1356.JPG

J'ai enfin fini "Purge" de Sofi Oksanen.

Elle en parlait ici, puis ma belle-maman m'en a parlé et m'a donné ce bouquin. Je l'ai (enfin) fini...

J'aime pas les livres sur la guerre, moi ! J'aime les livres qui se terminent par "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants..."

Bref, c'est dur, il faut se familiariser avec les différents sauts dans le passé et le présent, c'est une histoire qui se passe en Estonie au moment de la 2ème guerre mondiale ainsi qu'en 1991-1992.

Il y a ce passage qui m'a marqué :

"Les mains d'Aliide furent attachées dans son dos et un sac fut mis sur sa tête. Les gars se retirèrent. A travers le jute, elle ne voyait rien. Quelque part, de l'eau gouttait par terre. L'odeur de la cave passait à travers. La porte s'ouvrit. Des bottes. Le chemisier d'Aliide fut déchiré, les boutons projetés sur les dalles, sur les murs, les boutons de verre allemands, et puis... elle se transforma en souris dans un coin de la pièce, en mouche dans la lampe, elle s'envola, en clou dans le carton mural, en punaise rouillée, elle était une punaise rouillée dans le mur. Elle était une mouche et elle allait avec une poitrine de femme dénudée, la femme était au milieu de la pièce avec un sac sur la tête, et elle surmontait la récente contusion, le sang s'était accumulé sous la peau de sa poitrine, les bleus étaient traversés par une fissure qui laissait passer une mouche, les hématomes des mamelons gonflés comme des continents. Quand la peau nue de la femme toucha les dalles, la femme ne bougeait plus. La femme la tête dans le sac au milieu de la pièce était une étrangère et Aliide était partie, son coeur se tortillait dans les fentes trous rainures, se confondait en une racine qui s'enfonçait dans la terre sous la pièce."

L'auteur décrit la dissociation du corps d'Aliide tellement parfaitement que j'en avais froid dans le dos...

 

Et que dire de "Demain", de Musso ?

Je l'ai commencé dimanche soir, fini mardi soir et pourtant je n'ai pas aimé.

Cela devient rengaine ses histoires d'amour mêlant réalité et fantastique.

J'ai été pourtant emportée par "Et après", "Je reviens te chercher" et "La fille de papier" mais là, ça fait trop.

Tu crois pas, toi, Guillaume qu'il est temps que tu ré-inventes ton style ?

Je n'ai même pas de passage marquant à vous écrire !

Dites-moi votre avis si vous l'avez lu également, j'y tiens !!

*****

A bientôt !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Carole 08/05/2013 12:24


J'ai beaucoup moi aussi aimé le film "royal affair", et en ce moment il y a un joli film qui m'aplu "La cage dorée"

Présentation

  • : La Maison Violette
  • : Ici, c'est un joyeux bazar, à notre image. Il y a de tout, de l'inutile à l'indispensable, du sérieux à l'enfantillage mais surtout beaucoup d'amour...
  • Contact

Texte Libre

J'y suis aussi

Archives